11/01/2008

Message de P A IWEINS Président du CNB

Le gouvernement envisage de créer 25 offices "judiciaires"(?) de notaires
dans les ressorts des tribunaux d'instance de PARIS

   c0b6d9334a08d6d5a231fe04042b3198.jpg

Lettre à tous les avocats de France

Paris, le 11 janvier 2008

 

En ce début d'année 2008, j'aurais souhaité donner un autre contenu au premier courrier que je vous adresse.

Les attaques répétées dont notre profession fait l'objet me l'interdisent.

Si l'actuel gouvernement affirme sa volonté de réformer la justice, la logique à laquelle obéissent les lois et les projets qui se succèdent montre que ses ambitions ne tendent en réalité que vers un seul but : faire faire des économies à l’État sans considération des coût sociétaux engendrés.

Le souci essentiel est donc de réduire l'activité judiciaire, de "déjudiciariser" par tous moyens, pour réduire les dépenses.

Dans cette stratégie, l'avocat paraît être conçu comme un adversaire, soupçonné d'encourager la "consommation" de droit, et générateur des dépenses de l'aide juridictionnelle.

Le juge, dont l’impartialité est garantie, se voit écarté de son rôle d’arbitre social.

Le projet de confier aux notaires le soin de prononcer le divorce par consentement mutuel ne doit donc pas être analysé seulement comme la volonté de favoriser une profession voisine, mais comme le signe annonciateur de bouleversements de plus grande ampleur.

Toutes nos activités sont concernées (droit civil et de la famille, droit pénal, droit social et droit des affaires).

Lire la suite

30/10/2007

Le malaise des avocats (2002) par Mr COINTAT

 REDIFFUSION

Dans le cadre de la réforme de la carte judiciaire , medium_senat.jpgJe blogue à nouveau le rapport COINTAT (2002) qui est TOUJOURS d'actualité  mais insuffisamment à jour notamment sur les fantastiques possibilités de développement économique et politique des 44.000 Avocats de France

LE RAPPORT COINTAT IN EXTENSO

 

 

Table ronde sur « Les avocats et l’évolution des métiers de la justice » (29  mai 2002)

Avec la participation de :

- Me   Jean -René   FARTHOUAT,   président   du   Conseil   national   des barreaux.

- Me Paul -Albert IWEINS, bâtonnier du Conseil de l’ordre des avocats de Paris.

- Me   Michel    BENICHOU,   ancien   Président   de   la   Conférence   des Bâtonniers.

je vous conseille de lire l'intervention de Monsieur le Bâtonnier Jean -René   FARTHOUAT dont la proposition de solution de bon sens paysan devrait entrainer l'adhésion naturelle de la chancellerie (lire page 480)  

 Note de P Michaud . pour tordre le coup à la dame rumeur ,le terme "bon sens  paysan "est un terme de ma famille d'avocats qui depuis  cinq  générations  ont appris à  embrasser le hérisson sur le museau

LE MALAISE DES AVOCATS  Pages 109 à 146

 

"L’ensemble de ces suggestions a conduit la mission à préconiser une meilleure association des avocats à l’organisation de la juridiction et  au bon déroulement des procédures par le biais d’une simplification et d’une  rationalisation  du  déroulement  des  audiences  tant  civiles  que pénales."  

 

03:45 Publié dans Commission Darrois | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : justice, politique, rapport cointat, benichou, farthouat, iweins, cosal | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |

20/06/2007

L'ACTE D'AVOCATS . LE POINT au 20.06.07

medium_sceau_de_la_republiquze.2.jpgLe Syndicat des Avocats Libres ( COSAL) a relancé le débat sur l'acte d'avocats, nouvelle activité pour consolider notre développement économique et améliorer les services rendus à nos concitoyens.

Pour ma part , je ne désire pas intervenir sur la position de notre Bâtonnier désigné sur l'acte d'avocats et  je continue toujours à embrasser le hérisson sur le museau.

Je mets en ligne  les différents liens de travail sur ce sujet pour notre réflexion collective

L’avocat, délégataire du sceau de la république

 

L’acte d'avocats

 

L’acte d’avocat en Belgique

L'acte sous signature juridique

Discours de Pascal Clément sur l’avenir de l'acte authentique

 

 Motion de soutien à Paul Albert Iweins  pour le maintien de l'homologation du changement de regime matrimonial

 

 Le point de départ de l'acte d'avocat ; les avocats sont ils des canards de foire ?  

 

 

08:35 Publié dans aL'acte d 'avocat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : acte d'avocats, acte authentique, cosal, cnb, iweins, uja, fnuja | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |