15/10/2008

la rénovation du code pénal

Installation à la Chancellerie le 14 octobre 2008 du

Comité de réflexion sur

la rénovation du code pénal et du code de procédure pénale,

présidé par Philippe Léger

 

 

Discours de Madame  Rachida Dati /

 

Composition du Comité /

 

 Biographie de Philippe Léger

Justice, une lenteur coupable cliquerHERVE LEHMANN.jpg

de Hervé Lehman (Auteur et membre du comité))

EXTRAIT

« Les moyens de la réforme se trouvent entre les mains des magistrats. Cette réforme passe par une révolution culturelle des juges. Pas une révolution culturelle à la chinoise bien sûr, avec mises à l'écart et déportations, mais une révolution culturelle au sens réel du terme, c'est-à-dire une modification de la culture des juges pour passer de la culture de la lenteur à celle du temps réel (...) Des juges recrutés à haut niveau, bien formés, compétents et honnêtes, voilà qui constitue un socle solide pour mener à bien cette révolution culturelle. Mais il faut que les juges cessent de se lamenter sur leur manque de moyen et d'attendre que le pouvoir politique leur octroie des crédits supplémentaires et comprennent qu'il leur appartient, avec les moyens dont ils disposent - et tant mieux si ceux-ci continuent de s'accroître dans les prochaines années -, de changer leur manière de travailler pour entrer dans le XXIe siècle ».

 

 

portejoie.jpgLa Justice au bénéfice du doute  

 

de Gilles-Jean Portejoie (Auteur)

 

"Depuis une vingtaine d'années, notre procédure pénale a été réformée pour que soient prises en considération la place de la victime, les prescriptions nouvelles imposées..." (plus)

 

 

 

Les Avocats Dans Le Secret Des Affaires - Entretiens LE PENSEUR.jpg

Marie-Amélie Lombard avec T.Herzog

 

 

 

On les désigne comme les avocats des affaires.......Pour la première fois, ces acteurs clefs des grands dossiers politico-financiers, qui ont ferraillé avec, notamment, les Juges Halphen, Joly, Van Ruymbeke, Courroye, décrivent les coulisses des procédures en cours, et racontent les relations complexes qu'ils entretiennent avec leurs clients et les médias. Architectes de la défense des hommes politiques et des grands patrons, ils portent un regard lucide et parfois féroce sur la machine judiciaire. Ils nous entraînent dans l'entrelacs des passions et des égarements de certains puissants confrontés aux intérêts de la République.


A propos de l'auteur


Marie-Amélie Lombard et Éric Decouty sont tous deux journalistes au Figaro. Éric Decouty a mené les entretiens avec Loïk le Floch-Prigent pour son ouvrage Affaire Elf, Affaire d'Etat (le cherche midi).

 

 

02:02 Publié dans Le curseur des libertés | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : justice | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

dommage le livre décapant de Madame Lombard est épuisé
Un essai qui commence par plein d'histoires graves, tragiques ou droles comme tant de justiciables en vivent tous les jours en France. Pas des politiques ou des stars des médias mais des gens comme vous et moi que la justice fait lanterner pendant des années. Ensuite une analyse très futée sur les raisons des dysfonctionnements de la justice : sa "lenteur coupable" et tous les dommages que cela entraine. H. Lehman prouve que les moyens sont là (budget doublés tous les 20 ans) mais très mal utilisés : un vrai gachis ! Enfin, des mesures simples à mettre en oeuvre, qui changeraient tout. Est-ce que nos hommes politiques pourraient le lire ?

Écrit par : commentaire | 15/10/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.