22/07/2008

TRACFIN:la position de Mr WERNER

3044c977a989dd5c9b20440039b906a1.jpgLa directive de la simplification

Interview de Mr F Werner, inspecteur des finances, responsable de TRACFIN

 

 

 

 

LA POSITION DE MR WERNER Les Echos 17.07.08

 

 

La position du ministre de l"économie au sénat le 4 juillet 2008

 

 

LES COORDONNEES DE TRACFIN

 

 

 

autres tribunes  

 

Pour Mr F.WERNER

 

"La troisième directive européenne va simplifier l'attitude des professionnels.


Il existe aujourd'hui cinq motifs réglementaires de déclaration de soupçons : financement du terrorisme, activités criminelles organisées, trafic de stupéfiants, fraude aux intérêts financiers des Communautés européennes, corruption. Mais, dans 99 % des cas, le professionnel qui formule une déclaration ne sait pas face à quel type d'infraction il se trouve.

 La directive va leur simplifier la vie en étendant le champ de la déclaration de soupçon à toutes les infractions passibles d'une peine d'emprisonnement supérieure à un an.

 

Les avocats sont dans une situation particulière. C'est la seule profession qui, en raison de sa diversité, a une frange de son activité bénéficiant d'une protection plus forte que la loi antiblanchiment.

Les protections seront maintenues pour ces activités. En revanche, pour les activités non juridictionnelles sur lesquelles ils sont en concurrence avec d'autres professions du chiffre ou du droit, en clair leurs activités de conseil, ils seront assujettis à la déclaration de soupçon. L'enjeu est de placer correctement le curseur entre ces deux activités."

 

 

 

François Werner
Né à Nancy, quarante-cinq ans. ENA, IEP de Paris, maîtrise en droit des affaires. Inspecteur des Finances.
1993. Secrétaire général adjoint de Tracfin.
1993-1995. Conseiller technique au cabinet de Nicolas Sarkozy (ministre du Budget).
1995-1997. Directeur de cabinet de Guy Drut (ministre délégué à la Jeunesse et aux Sports).
Depuis 2001. Adjoint au maire de Nancy et vice-président de la Communauté urbaine du Grand Nancy.
2002-2004. Conseiller auprès du Garde des Sceaux, ministre de la Justice (Dominique Perben).
2004-2005. Directeur général de l'Institut national du cancer (Inca).
Depuis décembre 2006. Secrétaire général puis directeur de Tracfin.

09:45 Publié dans a-Secret professionnel et Blanchiment | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : justice, europe, france, politique, tracfin | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.