01/06/2010

COSAL La reponse du Cercle

LE CERCLE MAISON FIANL.jpg

 

L AMENDEMENT CONTRE L ACCORD DEPOSE PAR LE COSAL ET LA CNA

 

tp://ameli.senat.fr/amendements/2009-2010/508/Amdt_77.html

 

 

 

Ayant été pris –non méchamment - à partie sur le site du cosal , je vous distribue la lettre que j’ai proposée à Madame le président de diffuser sur le site de ce syndicat cornaqueur

 

MADAME LE PRESIDENT

 

Plusieurs  de vos visiteurs  m’ont cite dans cette guéguerre entre avocats

 

Je ferais  si vous me  le permettez les remarques suivantes

 

Cette affaire des experts comptables existe depuis de nombreux mois et ce n’est que quelques jours avant le vote par l’assemble nationale d’un texte délicat que l’ACE , celle de Paris , et mon ami W FEUGERE ont  sonne la trompette d’alarme

 

1er remarque

 

Il n’existe dans notre profession AUCUN SYSTEME DE VEILLE EFFICACE

 

Il faut soit en créer un soit le réveiller car il roupille

 

2 éme  remarque


 

 

Le Bâtonnier de Paris a aussitôt pris son bâton pour tendre visite au président des experts comptables (j’étais présent) après en avoir informé le président du CNB

 

Le conseil de l’ordre informe a vote la création d’une commission mixte sous la présidence du CNB

 

A Paris il y a eu débat démocratique intense et j’en profite pour vous informer  que contrairement à ce j’ai connu il y quelques années le vote est libre et sans pression et je ne subi aucune pression contrairement à ce qui a été évoqué

 

3 éme remarque

 

Le projet de communique  a fait l objet d’un débat intense

 

J ai vote pour  car il fallait voter pour l’essentiel

 

a)     il fallait vis-à-vis de l’option publique et des pouvoirs publics  faire une paix des  braves

 

Souvenez-vous des attaques méchantes qui ont existé-il y a  quelques semaines

 

b)     il fallait sauver le timide acte d’avocat  qui pourra devenir un formidable tremplin

 

Nous pourrons en parler le moment venu

 

c)      pour ma part il n ya eu aucun abandon mais seulement la reconnaissance d’une situation de fait dont nous sommes en partie responsables

 

En clair je trouve le communique de T WICKERS  EXCELLENT

 

Je pense qu’il serait utile dans un souci de démocratie de mettre en ligne  ce communique d’une grande finesse politique

 

Enfin ne nous trompons pas d’objectifs

 

Notre profession va dans les prochains mois connaitre de nouvelles et profondes mutations comme elle l’a connu en 1955 avec Thorp et Lussan, un nouveau combat entre les modernes et les anciens que je respecte est en train de se préparer

 

À titre d’exemples provocateurs :

 

- Le secret professionnel absolu est il un dogme absolu

 

- La liberté d’accès est elle destructrice de la profession   ce qui pose le problème d’un numerus clausus adapté à notre serment ;

 

Ne serait il pas utile d’analyser sans cri du rapace d’Orfraie les possibilités  de souplesse offertes par l’arrêté suivant

 

Arrêté du 11 septembre 2003 fixant le programme et les modalités de l'examen d'accès au centre régional de formation professionnelle d'avocats.

 

et notamment l'article  7 qui précise la note d amissibilite ....

 

 

 

 

- Comment régler l affaire de Bastia faut il instituer une commission de contrôle des ordres

 

- Faut-il des ordres régionaux, une carpa nationale  ou régionale

 

- Faut-il assurer des règles de financement démocratiques de nos ordres en modifiant l’article 17

 

Comme vous pouvez le constater le combat des anciens et des modernes ne fait que recommencer

 

 

Pour ma part l’avenir n’est pas l enfermement sur nous même mais l ouverture notamment à de nouvelles activités

 

ET MAINTENANT A VOS TOMATES

 

Très amicalement

 

Patrick Michaud, avocat

 

 

 

11:48 Publié dans La fonction d'avocat | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : justice | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |

Commentaires

Merci de votre réaction digne d'un avocat

votre idée de numerus clausus par modification de la moyenne me parait a suivre car d'une part elle peut etre regionalisée et d'autre part modulable suivant les interêts économiques votre profession

j espere que la chancellerie va l' analyser

un initié

Écrit par : sur le numerus clausus | 05/06/2010

Répondre à ce commentaire

execellente idée mais à condition qu'elle soit démocratique c'esr à dire aouverte à toutes et à tous et non pas réservée à une élite dont l'efficacité reste encore à prouver

Écrit par : sur une veille | 07/06/2010

Répondre à ce commentaire

Cher Patrick Michaud,
La saison des tomates s'achève quand ?,
Vous allez alors échapper au pire !
Amitiés,

Écrit par : SANS LANGUE DE BOIS | 10/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.