30/04/2007

Les racines de la liberté par Jacques de SAINT VICTOR

 medium_9782262023799.gif          

LES RACINES DE LA LIBERTE 

 LE DEBAT FRANCAIS OUBLIE 1648-1789

par JACQUES DE SAINT VICTOR

PERRIN

        « Un chêne antique s’élève. l’oeuil en voit de loin les feuillages; il approche,il en voit la tige ; mais il n’en perçoit pas les racines ;il faut percer la terre pour les trouver »  Montesquieu Esprit des Lois XXX,1

Notre ancien confrère désire nous faire comprendre comment le discours sur la liberté est né en France.

Il nous  plonge dans notre Histoire profonde en nous faisant  réapprendre l’édit des Pistes de 864 - note de P.M. celui du chêne et de l'olivier-que MONTESQUIEU  avait extrapolé en affirmant que « la loi vient du consentement du peuple et de l’accord du roi » EL XVIII ,30.

Mr de  SAINT JACQUES remet aussi sur la sellette  un historien , BOULAINVILLIERS qui avait soutenu la thèse de l'existence d'une "nation française "ce qui était, à l'époque, un crime de lèse majesté et dont l'analyse de certaines idées nationales  fait partie des controverses d'historiens alors que son œuvre fournit des armes à Voltaire qui l’avait rencontré ;par ailleurs, il a servi d’inspirateur à Montesquieu et ses thèses sont reproduites dans la dernière partie de l’Esprit des Lois » .

Pour notre ancien confrère , le "programme commun"  de nos constituants n’est pas né en 1789 mais puise  sa source dans la « GLORIEUSE REVOLUTION «   anglaise de 1689, date de la publication  du « BILL OF RIGHT », une vingtaine d'années après la publication de l’Ordonnance Criminelle de Colbert..(1670)

Cette histoire politique mais non politicienne se termine notamment sur l’abbé SIEYES, qui est" la clé de la révolution » comme l’a fort bien dit notre confrère Me J D BREDIN

 

08:15 Publié dans Le curseur des libertés | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : SIEYES, liberte, justice, montesquieu, saint victor | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |