28/08/2011

BYE BYE CITRON ou Nos réponses à RACINE

 

medium_chient.jpgI l'avocat : un roturier de combat  

Palais littéraire du 13 septembre 2006

 

Les tribunes sur NOTRE HISTOIRE

 

 

L'INFLUENCE DE L'AVOCAT DE RACINE  A NOS JOURS  cliquer

 

 

MONSIEUR LE BATONNIER ADER

 

 Vous m’avez appris qu’un crime odieux avait été commis avant hier  dans les locaux de la 1ère chambre de la Cour.

 Un chenapan a volé le chapon de notre premier président. Les gardes viennent de le retrouver benoîtement endormi.

Son nom est CITRON, ce brave chien  que nous connaissons tous.  

 

 BYE BYE CITRON  (pour lire cliquer) publié dans les avocats a Paris octobre 2006

 

 Il convient donc de faire un procès civil exemplaire, mieux historique et  des avocats sont recherchés

 

« Voilà votre portier et votre secrétaire, « Vous en ferez, je crois, d‘excellents avocats. « Ils sont fort ignorants »

et Petit Jean, le portier
nommé avocat de la farce de s’étonner  :

 

 « Mais je ne sais pas lire ».

 

 Léandre lui répondit : « Hé, l’on te soufflera ».

 

 

Voilà, mes Chers Confrères, comment RACINE dans « Les PLAIDEURS »se moque des Avocats dans le cadre du procès de CITRON, ce jeune chien qui avait chapardé le chapon du Premier Président de la Cour d’Appel.

 

Voilà , comment depuis des générations, les écoliers de France se font une idée des Avocats, comment notre image dans l'opinion publique est toujours dégradée.

 

Cette intervention devant vous Monsieur le Bâtonnier, a pour objectif d'apporter un début de réponses à Racine

 

 

 

LES PLAIDEURS

Nous sommes en 1669.

 

 

1 l'avocat : un roturier de combat  

Palais littéraire du 13 septembre 2006

 

 

L'INFLUENCE DE L'AVOCAT DE RACINE  A NOS JOURS  cliquer

09:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.