30/01/2011

De nos amis d'egypte

Il nous a envoyé son message cette nuit, quelques minutes à peine avant qu’lnternet soit bloqué. Nous diffusons le poignant message au monde de cet internaute égyptien.
En Egypte, le cercle compte 12 amis qui suivent régulièrement nos travaux ,il en compte 173 en tunisie,377 en Algérie et 234  au Maroc mais 1 en Lybie

Le peuple en Égypte est en état de siège gouvernemental. Le régime de Moubarak a interdit Facebook, Twitter, et tous les autres sites Internet populaires, Internet est complètement bloqué en Égypte.vendredi, le gouvernement a bloqué le réseau 3 de téléphonie mobile. Et il y a des nouvelles selon lesquelles même les lignes fixes de téléphone seront coupées, pour éviter que les agences de presse suivent ce qui se passera.

La ville de Suez est déjà en état de siège maintenant. Le gouvernement a coupé l’approvisionnement en eau et d’électricité, les gens, y compris, les enfants et les personnes âgées souffrent là-bas. Les patients dans les hôpitaux ne peuvent pas obtenir de soins médicaux urgents. Les manifestants blessés gisent dans les rues et la police anti-émeute empêche les gens de les aider. Les familles des manifestants tués ne peuvent pas obtenir le corps de leurs fils pour les enterrer. Cette image est la même dans le nord de Saini (El-Cheikh ville zoyad) et dans l’ouest de l’Égypte (Al-slalom). La police anti-émeute a réprimé les manifestants à Ismaïlia, Alexandrie, Fayoum, Shbin Elkoum, et au Caire, la capitale, dans de nombreux quartiers de la ville.

Le gouvernement se prépare à la répression contre les manifestants dans toutes les villes égyptiennes. Ils utilisent des bombes de gaz lacrymogène, le caoutchouc et les balles en plastique, des produits chimiques comme (la moutarde diluée de gaz) contre les manifestants. Plusieurs manifestants ont été tués aujourd’hui lorsque les véhicules blindés de la police anti-émeute les a frappés. Les fonctionnaires en civil portant des (aubes) et des couteaux utilisés pour intimider les manifestants. Des thugs (amateurs de bagarres, ndlr) déployés par le ministère égyptien de l’Intérieur errent dans les rues du Caire, mettent le feu à des roues comme moyen de propagande noire pour diaboliser les manifestants et justifier les brutalités policières et la torture d’État

Tout cela a eu lieu au cours des trois derniers jours lors des manifestations pacifiques au Caire et dans d’autres villes. Maintenant, avec le silence suspect des médias locaux et le manque de couverture des médias internationaux, Moubarak et son gang ont bloqué tous les canaux qui peuvent dire au monde ce qui se passe.

Les gens qui appellent pour leur liberté ont besoin de votre soutien et votre aide. Allez-vous leur donner un coup de main?

Les militants sont en train d’inonder le net (YouTube et autres sites) avec des milliers de photos et des vidéos montrant des tirs de la police anti-émeute sur les personnes sans bras. La police a commencé à utiliser des munitions contre les manifestants. Une jeune fille de quinze ans a été blessée et un autre homme de vingt-cinq ans a reçu une balle dans la bouche. Bien que rien de ceci ait paru dans les médias, il va se passer encore plus demain. Allez-vous garder le silence? Allez-vous vous taire en voyant toutes ces actions inhumaines et la cruauté?

Nous ne demandons pas grand-chose, juste que soit diffusé et su ce qui se passe»

 

06:40 Publié dans L'avocat:un héritier des Lumières | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  del.icio.us | | Digg! Digg | | Pin it! |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.